Le contenu

Atelier Atelier – Les startups, notamment les deeptech, pourront-elles changer le monde ?

Le 23 nov. 2021 De 11h30 à 12h30 Salon Ledoux

Atelier – Les startups, notamment les deeptech, pourront-elles changer le monde ?

Que l’on l’écrive deeptech ou deep tech, le terme désigne toujours les startups qui proposent des produits ou des services sur la base d’innovations de rupture. Leur ambition ? S’attaquer à la résolution des grands défis du XXIe siècle : une nouvelle technique pour lutter contre le cancer ou contre le changement climatique, par exemple. Et tous les domaines sont concernés face aux multiples transitions auxquelles notre société est confrontée…

L’intérêt pour les deeptech est mondial et la France peut compter sur l’excellence de sa recherche pour briller dans ce domaine. D’ailleurs, afin de faire de la France un leader mondial de la deeptech, Bpifrance est, depuis 2019, l’opérateur du Plan Deeptech qui vise à accroître l’émergence et la croissance des startups deeptech pour atteindre la création de 500 startups deeptech/an en 2025.

Par ailleurs, on parle de greentech. Cette association des mots « green » (vert en anglais) et « tech » (technologie) désigne les entreprises qui développent des technologies de pointe qui contribuent à réduire notre empreinte carbone et assurent la protection à long terme de l’environnement. Énergie, agriculture ou mobilité, les acteurs de la greentech sont présents dans tous les secteurs. Et leur nombre est en constante évolution. Le panorama réalisé par Bpifrance recense 800 startups greentech pour un chiffre d’affaires moyen de 1,4 millions d’euros par entreprise.

L’enjeu est aussi européen et afin d’approfondir sa capacité d’innovation et de prise de risque pour améliorer sa compétitivité, l’Europe a lancé le Conseil Européen de l’Innovation. Il s’adresse aux chercheurs, entrepreneurs et entreprises développant ou lançant des projets d’innovation de rupture. La France est aujourd’hui le premier bénéficiaire de ce dispositif qui vient compléter les dispositifs nationaux.

 

Déroulé de l’atelier :

  • Présentation de la communauté du Coq Vert (entreprises en transition), par Louise Hervieux
  • Présentation du Mapping Impact 2021 : cartographie présentant l’émergence d’une nouvelle génération d’entrepreneurs soucieux de leur impact sur la société (offreurs de solutions à impact). Dépassant la simple nécessité d’être équilibrés économiquement, les projets affichent des modèles vertueux dans le domaine de la consommation responsable, des villes plus durables ou de la lutte contre le changement climatique, par Grégoire Souloy 
  • Focus sur les études « deeptech » et « greentech » (offreurs de solutions deeptech pour le climat) accompagnées par Bpifrance (chiffres clés, secteurs, cartographie, évolution des levées de fonds, etc..), par Magali Cauet et Anna Dugué
  • Présentation de l’accompagnement proposé par le Conseil Européen Innovation (EIC) à l’attention des deeptech depuis la création d’une technologie de rupture, sa maturation en preuve de concept, jusqu’à la mise sur le marché et sa croissance sur les marchés internationaux, par Laurent Volle

 


Intervenant(s) :

Magali CAUET, PMO Direction DeepTech – Bpifrance
Anna DUGUE, Greentech – Bpifrance
Louise HERVIEUX, Chargée d'animation de la communauté du Coq Vert – Bpifrance
Grégoire SOULOY, Chargé de Relations Grands Comptes – Startups – Bpifrance
Laurent VOLLE, Point Contact National EIC Pathfinder auprès du MESRI - CCI EEN


Contact(s) / Organisateur(s) :

BPIfrance
CCI BFC - EEN